Le film industriel

Le 06/02/2009 à 06h02, par SFR Jeunes Talents

Partager

Le film industriel

Douze photos pour une série au titre étrange et étranger. Rien d’autre. Arnaud ne nous donne aucun indice pour le comprendre : quoi de pire que le superflu pour entacher ce qui veut simplement être montré ?

Faire défiler les photos d’Arnaud sur l’écran, c’est comme regarder un film muet. L’esthétique, d’abord : comment une image peut-elle paraître si vraie avec les teintes que seuls les rayons du soleil offrent aux yeux ? Avec son appareil, Arnaud fait des miracles. L’Europe qu’il montre paraît loin de nous et pourtant, en un clic… L’artiste, modeste et absent, nous donne à voir une Europe post-touristique avec villes industrielles, vieilles voitures et rues désertes. Preuve encore que le film est là. Là où un album de photos cherche à nous contenter avec son côté propre et rassurant, Arnaud et son film dérangent en découvrant la vérité. Tout en beauté.

Partager
Signaler