SFR Jeunes Talents et ses Success Stories : Marin Hock, Prix Photo 2011

Le 07/10/2011 à 12h10, par SFR Jeunes Talents

Partager

Dans cet article :

marin hock

SFR Jeunes Talents et ses Success Stories : Marin Hock, Prix Photo 2011

Lauréat du Prix SFR Jeunes Talents Photo 2011, Marin Hock incarne la grande success story de cette année sur la plateforme. Exposition à Arles, découverte à Lille 3000 et prochaine exposition (consécration ?) à Paris Photo. Soutenu par le parrain Patrick Tourneboeuf, le jeune artiste belge connaît actuellement une ascension fulgurante rendue possible par sa fougue et son audace. Retour sur un phénomène dont on n'a pas fini d'entendre parler.

Marin Hock a pour lui la jeunesse, le talent et la fougue. Ses idées fusent, ses mots et ses clichés aussi. Photographe trait d'union entre le plastique et le documentaire, créatif jamais blasé capable de raconter des heures durant ses shootings rocambolesques et palpitants au Brésil, à Londres ou à New York. Marin Hock aime la photo, vit la photo. Quand on le rencontre, on sait qu'on a en face de soi un artiste pluri-dimensionnel. Dans son art et ses mises en scène, dans son traitement comme dans ses sujets, Marin Hock impressionne les observateurs. Parrain du Prix Photo cette année, Patrick Tourneboeuf dit de lui qu'il a tout pour son âge, à la fois le sens de la construction que la maturité et un potentiel des plus intéressants. Un potentiel que les Rencontres d'Arles ont pu découvrir cette année.

 

"Après mes études, j'ai eu besoin de faire un grand voyage. J'ai compilé tout ce qu'on m'a enseigné et je me suis laissé complètement libre"

Le bac en poche et ses études terminées, Marin Hock décide alors de respirer, de se donner de l'air pour laisser libre cours à son art. C'est là qu'il part aux Etats-Unis. Là-bas l'attendent les longs voyages en bus, les paysages bucoliques de l'Amérique profonde et, bien évidemment, New York et ses gratte-ciels. De ce périple en terre américaine, l'artiste en a tiré une série en perpétuelle évolution. Il nous raconte.

 

"Je voulais montrer la rue comme une zone de non-lieu comme si le cerveau des gens était déconnecté"

La rue, lieu de passage, lieu de vie et non-vie aussi. Dans la rue, les gens passent, ne s'étonnent pas ou juste un instant pour mieux l'oublier et poursuivre son chemin. C'est ce cadre que Marin Hock a choisi de mettre en scène pour son travail avec des danseurs contemporains. Explications.

 

"Je ne suis pas un touche-à-tout, j'ai vraiment une passion pour la photo"

Complet. Polyvalent. Talentueux. Derrière Marin Hock l'artiste, il y a Marin Hock l'homme. Son parcours, ses expériences, ses aspirations, il nous raconte.

A découvrir aussi...

Partager
Signaler
Antoine Fourreaux présente ses Réflexions de Paris à l'Hotel Pullman Montparnasse

Antoine Fourreaux présente ses Réflexions de Paris à l'Hotel Pullman Montparnasse

Lolita Bourdet : dédicace au Bal le 20 octobre pour la publication de son nouveau livre !

Lolita Bourdet : dédicace au Bal le 20 octobre pour la publication de son nouveau livre !